Aljamain Sterling dévoile le CV de Sean O'Malley et affirme qu'il ne mérite pas une chance au titre

Publié : Mercredi 28 juin 2023 10:12:12 627

Aljamain Sterling dévoile le CV de Sean O'Malley et affirme qu'il ne mérite pas une chance au titre

Le champion des poids coqs de l'UFC, Aljamain Sterling, pense que Sean O'Malley est un challenger indigne.

Voir la carte de l'UFC 292


Aljamain Sterling "Funk Master" (23-3 MMA, 15-3 UFC) défend son titre contre Sean O'Malley "Sugar" (16-1 MMA, 8-1 UFC) en tête d'affiche de l'UFC 292 le 19 août au TD Garden de Boston.

O'Malley était destiné à la célébrité lorsqu'il a livré l'une des performances les plus mémorables des Contender Series de Dana White en 2017. Il a fait perdre la tête au rappeur Snoop Dogg, qui commentait son combat, et au président de l'UFC, White, qui était debout. Depuis, il a inscrit cinq knockouts avec bonus, mais Sterling remet en question le calibre de son opposition.

"Les Contender Series de Dana White, (O'Malley) obtient un beau knock-out, se fait mousser ... a quelques combats corrects, puis il commence à mettre KO quelques gars qui ne font plus partie de l'UFC", a déclaré Sterling sur sa chaîne YouTube. "Terrion Ware ne fait plus partie de l'UFC. Andre Soukhamthath n'est plus dans l'UFC. Raulian Paiva, je ne pense pas qu'il soit à l'UFC. Thomas Almeida, il n'est plus à l'UFC.

"Qui d'autre a-t-il mis KO ? Kris Moutinho TKO, même s'ils auraient probablement dû laisser le combat se poursuivre. ... Vous avez ce gars qui est arrivé, qui a eu ces combats sur mesure qui ont été choisis pour qu'il ait l'air d'une superstar, et en toute honnêteté, je ne suis même pas en colère contre ça".

O'Malley n'a connu qu'un seul revers en carrière, une défaite par TKO contre Marlon Vera en août 2020. Toutefois, cela n'a pas mis fin à l'ascension d'O'Malley, qui est resté invaincu lors de ses cinq combats suivants. En octobre dernier, il a remporté une victoire par décision très serrée sur l'ancien champion Petr Yan, ce qui lui a permis d'obtenir une chance au titre.

"Ce qui m'agace le plus, c'est le fait qu'il ait une occasion de vraiment revendiquer sa place et de déclarer à la division : 'Hé les gars, voici qui je suis et je suis là'", a poursuivi Sterling. "Au lieu de cela, il sort et combat 'Chito' (Vera), littéralement le combat ne dure que trois minutes.

"Il lance quelques coups de pied, se fait une fois frapper, il tombe, se fait frapper une fois et ses lumières s'éteignent, il se fait mettre KO par 'Chito', et pour une raison quelconque il monte en grade. Il finit par combattre Pedro (Munhoz), qui lui arrache les yeux avec ses doigts en forme de ciseaux, et il finit par combattre Petr Yan."

D'un autre côté, il a fallu à Sterling 14 combats UFC pour obtenir sa chance au titre, avec notamment des victoires sur Jimmie Rivera, Pedro Munhoz et Cory Sandhagen. En comparant les CV, "The Funkmaster" a déclaré qu'il avait dû passer par toutes les étapes avant d'atteindre le sommet.

"Il y a eu ce combat (contre Yan) et on s'est dit, mec, on n'est pas pareils", a déclaré Sterling. "Nous ne sommes tout simplement pas les mêmes. Je me suis fait les dents dans ce sport et dans cette division. Je suis quoi, 15-3 maintenant ? De quoi parle-t-on ? J'ai le CV. Donc je ne pense pas que Sean méritait cette place."


Source : MMA Junkie