Katlyn Cerminara se confie sur les traitements de fertilité, les fausses couches et l'impact significatif de l'UFC 299

Publié : Jeudi 7 mars 2024 10:44:27 363

Katlyn Cerminara se confie sur les traitements de fertilité, les fausses couches et l'impact significatif de l'UFC 299

Initialement, Katlyn Cerminara (anciennement Chookagian) a attribué son absence de combats à quelques blessures persistantes. Mais en coulisses, une bataille de santé personnelle plus délicate était en cours.

Voir la carte de l'UFC 299 (Miami)


Depuis un an, Katlyn Cerminara (18-5 MMA, 11-5 UFC) a suivi des traitements de fertilité, un processus mentalement et physiquement éprouvant, et a subi plusieurs fausses couches.

Elle s'est ouverte sur sa situation mercredi lors de la journée médiatique de l'UFC 299 dans le but d'avoir une conversation qu'elle estime ne pas avoir assez souvent, mais qui pourrait aider d'autres personnes qui la regardent.

"J'ai suivi trois ou quatre cycles complets de fécondation in vitro. J'ai fait deux fausses couches et oui, ça a été une année difficile," a déclaré Cerminara. "Mais j'ai voulu faire une pause, non seulement mentalement mais aussi physiquement. Passer par l'infertilité est tellement difficile. C'est tellement difficile que je prends un combat pour faire une pause mentale et physique par rapport aux traitements. Je prends un combat parce que c'est bien, bien plus facile que de devoir faire face à ça. C'est dommage parce que je sais que tant de gens traversent ça en ce moment."

Cerminara, 35 ans, a décrit comment elle a vécu de première main la puissance de partager son combat avec les autres. Les connaissances inattendues qu'elle a acquises l'ont aidée à réaliser qu'elle n'était pas seule.

"Juste mes amis, mes amis proches, traversent ça," a déclaré Cerminara. "On en entend parler, mais les gens n'en parlent pas car c'est très personnel et évidemment c'est difficile d'en parler. C'est vraiment dur, et il y a tellement de gens qui traversent ça."

Quand elle remontera dans l’octogone samedi au Kaseya Center contre Maycee Barber (13-2 MMA, 8-2 UFC), cela fera 17 mois depuis son dernier combat. Le retour à la compétition a servi de soulagement, de rafraîchissement et de réinitialisation.

"Le stress mental et physique que vous vous infligez, quatre à huit injections hormonales par jour, consécutivement – pas seulement la charge mentale, mais aussi la charge physique," a déclaré Cerminara. "En été, je suis montée jusqu'à 170 livres après ma deuxième fausse couche, à cause de tous les hormones et tout. Prendre ce combat n'était pas juste, 'OK, voici un camp. Mettons-nous en forme.' C'était faire face à une charge mentale de cette situation, m'en remettre, et puis, c'est comme ça, OK, je me suis dit que j'étais déjà grande pour 125 livres et que je l'étais encore plus maintenant. J'ai dû un peu réinitialiser mon corps et j'avais besoin de ce petit peu de temps supplémentaire pour retrouver la forme pour le combat. La deuxième fois que j'ai appris, ce soir-là, je suis allée chez le médecin. J'ai appris la mauvaise nouvelle et ce soir-là, mon manager se trouvait à Manhattan et nous sommes allés dîner. Je me suis dit : "Bon, j'ai besoin de me battre". J'avais juste besoin d'une petite pause mentale et de quelque chose de positif".

Peu importe si elle gagne ou perd samedi, Cerminara espère que quelqu'un traversant une situation similaire entendra ce qu'elle avait à dire mercredi. Cela seul rend sa décision de partager une vérité vulnérable précieuse.

"Je ne me plains pas, mais pour les personnes qui traversent ça, c'est vraiment, vraiment, vraiment dur et elles sont bien plus fortes que nous tous ici en train de combattre," a déclaré Cerminara. "... C'est une chose bizarre. J'ai hésité, genre, 'Dois-je dire quelque chose ou juste garder ça privé? Je ne veux jamais donner l'impression d'utiliser mes problèmes pour obtenir de la visibilité. Quand les gens font ça, ça me dérange tellement.

"Mais je pense qu'avec mes amis et moi en parlant ouvertement, il y avait tellement de gens à qui j'en parlais et ils disaient, 'Oh, tu sais quoi? J'ai traversé ça l'année dernière.' ... Tout le monde traverse ça et c'est nul mais quand j'entends d'autres histoires de personnes traversant ça, ça me rend un peu plus sereine. Je vois différentes choses que d'autres personnes font et je pense simplement que c'est utile. Donc, si je peux aider quelqu'un ou faire sentir à une personne, 'Oh, OK, cool. D'autres personnes traversent ça aussi,' alors ça en vaut la peine."


Source : MMA Junkie


Voir aussi les articles suivants :
UFC 299 - La pesée : résultats, vidéos, faceoffs | Miami
UFC 299 - Conférence de presse d'avant combat | Miami
Petr Yan n'est pas impressionné par la première défense du titre UFC de Sean O'Malley | UFC 299
Marlon Vera répond aux spéculations d'Aljamain Sterling sur les problèmes présumés de son camp d'entraînement | UFC 299
Michael Page savait que l'UFC le voulait avant même d'entamer les négociations | UFC 299
Dustin Poirier affirme que le combat contre Benoit Saint Denis redressera la barre | UFC 299




Fiche combat et prono

Katlyn Cerminara vs. Maycee Barber

UFC 299 - Katlyn Cerminara vs Maycee Barber