Marlon “Chito” Vera garde toujours la même intensité | UFC 299

Publié : Samedi 9 mars 2024 18:14:56 980

Marlon “Chito” Vera garde toujours la même intensité | UFC 299

Le challenger au titre des poids coqs, Marlon “Chito” Vera, a parcouru un long chemin pour obtenir sa première chance au titre de l'UFC 299.

Voir la carte de l'UFC 299 (Miami)


Bien avant les feux de la rampe et l'attention associée à la tête d'affiche d'un événement de l'UFC en PPV, Marlon "Chito" Vera se battait avec n'importe qui dans les rues de l'Équateur apparemment pour le plaisir de se bagarrer.

"Je me battais dans la rue presque chaque semaine gratuitement", se souvient Vera. "J'adore me battre, et j'étais très ouvert à un combat à mains nues, donc si quelqu'un se fâchait, je disais, d'accord, allons régler ça dehors. J'ai juste grandi en me battant."

La plupart des choses ont changé depuis lors pour ce père de famille marié et père de trois enfants, qui aura l'occasion de devenir champion de l'UFC ce week-end lorsqu'il affrontera Sean O'Malley pour le titre des poids coqs en tête d'affiche de l'UFC 299 à Miami. Mais une chose n'a pas changé, et c'est la conviction de Vera que la lutte mènera à une vie meilleure - non seulement pour lui, mais pour sa famille.

"Je ne fais pas ça pour les followers, je ne fais pas ça pour la gloire, je ne fais pas ça pour les trucs matériels", a déclaré Vera. "Certes, j'ai plein de trucs matériels, mais des choses que j'aime, des choses auxquelles j'ai pensé grandir et que je veux un jour. Mais, à la fin de la journée, vous le faites pour l'essentiel, vous le faites pour la famille, vous le faites pour le sourire de ces enfants pour lesquels vous le faites."

Les priorités de Vera sont évidemment bien placées, et une victoire sur O'Malley assurera encore plus l'avenir de sa famille, mais arriver jusqu'ici n'a pas été facile, surtout si l'on considère que Vera ne venait pas d'un foyer des arts martiaux mixtes en Équateur. Et même si atteindre le point où il pouvait obtenir un contrat UFC via The Ultimate Fighter: Latin America était une réussite, une fois qu'il a rejoint le roster, il y avait encore plus de montagnes à gravir.

"Ça m'a pris un certain temps pour comprendre", a déclaré Vera, qui a perdu son premier combat dans l'Octogone contre Marco Beltran en 2014. "À cause de mon expérience en combat, j'étais à un niveau bas en termes de tout. J'étais plutôt courageux, j'avais un jiu-jitsu décent, mais je ne savais pas comment me battre. J'étais plutôt perdu là-dedans. J'essayais juste de comprendre, de voir ce que nous pouvions faire ici. Et au début, c'était dur. C'était déroutant parce que je me disais, d'accord, je vois que tous ces gars sont de haut niveau ; comment puis-je y arriver ? Donc ça m'a pris un certain temps pour ça."

Vera a affiché un bilan de 4-4 lors de ses huit premiers combats UFC, et ce bilan de 50% n'a pas placé Vera sur le radar en tant que futur challenger au titre, mais il y avait quelque chose de spécial chez ce combattant de poids coqs tenace qui avait quitté son pays d'origine et qui s'était lancé seul avec sa femme Maria Paulina et leur famille grandissante.

"À l'époque, c'est juste toi", a-t-il dit. "Tu te bats pour gagner ta vie, et si quelqu'un vient avec le combat le plus difficile à court terme, tu n'y penses même pas. Tu penses à gagner, mais tu penses plus à gagner de l'argent pour pouvoir rester aux États-Unis et continuer à travailler ici. Les gens doivent comprendre que quand vous venez d'un pays différent, vous n'êtes pas d'ici. Ce n'est pas comme si vous pouviez aller chez votre mère et déjeuner et laisser vos bébés avec votre tante. Ça n'arrive pas. Vous êtes seul avec votre famille, donc chaque petit dollar compte. Et à l'époque, c'était du genre, tu as besoin d'un combattant, appelle-moi, je dois me battre."

Mais à partir de sa victoire sur Wuliji Buren en 2018, les choses ont commencé à changer. Le profil de Vera a commencé à monter, il s'est stabilisé et les victoires ont commencé à s'accumuler. Quoi qu'il en soit, lorsqu'il a été associé à la star montante invaincue O'Malley en août 2020, "Chito" était le challenger, la prochaine victime sur la liste de "Suga" Sean.

Vera n'était pas intéressé à jouer les victimes, cependant, et après avoir mis touché la jambe d'O'Malley avec des coups de pied, il a terminé le combat au sol avec des frappes. La blessure a semé un doute dans l'esprit d'O'Malley quant à la validité de la défaite, mais Vera n'avait aucun doute.

"Je l'ai battu", a déclaré Vera. "Je l'ai mis KO, et je sais qu'il dit depuis trois ans qu'il n'a pas perdu, mais qu'est-ce que je devrais dire ? Il dormait quand je lui donnais des coups de coude dans la figure. Donc j'ai remporté le combat. Il est toujours défait dans son esprit."

Sean O'Malley s'est repris, et trois ans et trois jours après sa seule défaite, le natif du Montana a remporté le titre de l’UFC, arrêtant Aljamain Sterling en deux rounds pour remporter la couronne des poids coqs. Et il n'avait aucun scrupule à faire sa première défense contre le seul homme à l'avoir battu.

Quant à Vera, cette chance de titre ne lui a pas été offerte. Après la victoire sur O'Malley, "Chito" a remporté 5 victoires et 2 défaites avec des victoires sur Davey Grant, Frankie Edgar, Rob Font, Dominick Cruz et Pedro Munhoz. Il est désormais un prétendant, et samedi, il espère ajouter le

titre de champion à son palmarès.

C'est comme au bon vieux temps. Seul le nombre de personnes regardant a changé.

"Je garde la même intensité", a déclaré Vera. "Quand j'y vais, c'est pour ma vie. Je me bats pour ma famille, je me bats pour mes enfants, je me bats pour ma femme. Et vous ne gagnez pas toujours. Mais quand j'y vais, je ne pense pas à perdre. Je ne pense pas à vous donner un pouce, je ne pense pas à vous donner rien. Je vais vous briser. Et ce gars en particulier, je vais briser Sean, il va abandonner."


Source : UFC


Voir aussi les articles suivants :
Kyler Phillips est en quête de grandeur | UFC 299
UFC 299 - Programme et diffusion Live Stream | Miami
Dustin Poirier veut repartir sur de bonnes bases | UFC 299
UFC 299 - Gilbert Burns vs. Jack Della Maddalena : Battle Tested | Miami
UFC 299 - Embedded : Vlog Series - Episodes 1 à 6 | Miami
Le poids lourd chevronné Curtis Blaydes a un objectif : la ceinture | UFC 299




Fiche combat et prono

Sean O'Malley vs. Marlon Vera

UFC 299 - Sean O'Malley vs Marlon Vera