Sean O'Malley sur la revanche contre Chito Vera : “Je vais fumer ce gars”

Publié : Mardi 7 novembre 2023 06:42:31 791

Sean O'Malley sur la revanche contre Chito Vera : “Je vais fumer ce gars”

Le champion des poids coqs de l’UFC, Sean O'Malley, est ravi d'avoir enfin confirmé la revanche contre Marlon Vera.

"Je ne peux pas être plus excité pour un combat que pour celui-là", a déclaré Sean O'Malley lundi lors de The MMA Hour, peu de temps après que le PDG de l'UFC, Dana White, a annoncé le combat pour l'UFC 299 .

"Je veux ce combat. C'est parfait. Je sens que c'est le moment parfait. Après ce premier combat, tout le monde disait : 'Tu dois avoir cette revanche, tu dois avoir cette revanche.' Et j'ai dit : 'Je l'aurai quand je le voudrai, quand ce sera le bon moment. Quand le moment sera venu pour cette revanche, j'en ferai la demande et je l'obtiendrai.' J'aurais pu avoir cette revanche quand je le voulais. Je me suis dit que ce n'était pas encore le bon moment. Maintenant, c'est le bon moment, donc je suis très excité par ce combat."

"Je ne veux pas le dénigrer trop, car je dois promouvoir le combat", a ajouté le champion des poids coqs de l'UFC. "Mais je vais mettre ce gars K.O."

Après de nombreuses rumeurs, la revanche entre O'Malley, 29 ans, et Vera, 30 ans, a enfin été officialisée lundi dans le cadre de trois annonces faites par White. Les deux combattront en mars dans ce qui devrait être le combat principal de l'UFC 299 .

O'Malley et Vera se sont affrontés pour la première fois en août 2020 lors de l'UFC 252 , avec une victoire de Vera par K.O. au premier round, infligeant ainsi à O'Malley la seule défaite de sa carrière professionnelle en MMA.

La relation entre les deux hommes a été particulière depuis, en partie à cause de l'insistance de O'Malley, avec humour, qu'il n'a en réalité jamais perdu. Vera avait endommagé un nerf de la jambe de O'Malley avec un high kick au début du combat, ce qui avait fait perdre l'équilibre et la mobilité à "Sugar", menant à l'arrêt du combat par ground-and-pound de Vera. O'Malley a déclaré lundi que la nature inhabituelle de la fin du combat est la raison pour laquelle il n'a jamais pris le résultat personnellement, mais aussi pourquoi il est convaincu que "Chito" ne pourra pas rééditer l'exploit une deuxième fois.

"Pourquoi cela n'arrive-t-il pas plus souvent ? O'Malley a parlé des lésions nerveuses. "Je veux dire, je suppose que cela arrive de temps en temps - ce nerf, n'est-ce pas ? Mais combien de fois ?

"Comme, cela n'arrive pas tant que ça. Et si cela se reproduit, alors je dirai, 'D'accord, j'ai perdu deux fois.' S'il me frappe encore dans le nerf, si cela se reproduit, je dirai, 'D'accord, il fait quelque chose. Il sait ce qu'il fait.' Mais je pense que c'était de la chance, et il le sait. Au fond de lui, il sait. C'était tellement de la chance. Il a vraiment peur de moi. Je sais que tu regardes, 'Chito', tu sais que je suis beaucoup trop rapide pour toi et que tu ne pourras rien me faire, mon pote. Il le sait... Je pense qu'il est très nerveux pour ce combat, à 100 %. Il est trop lent. Que vas-tu faire ? Je vais le démolir."

O'Malley a fait de la revanche contre Vera sa priorité pour sa première défense de titre après avoir décroché la ceinture de manière spectaculaire en mettant K.O. Aljamain Sterling en août dernier. Actuellement, l'UFC 299 n'a pas encore de lieu, ni de date officiel, mais "Sugar" a déclaré lundi qu'il serait même prêt à se rendre en Équateur, le pays natal de Vera, pour obtenir sa revanche tant attendue.

"Oh oui, j'adorerais ça", a déclaré O'Malley. "L'Équateur, je ne sais même pas où c'est. Quelque part par là-bas. Pourquoi je n'accepterais pas ces conditions ?"

"Le mettre K.O. en Équateur serait encore mieux... Je veux le mettre K.O., donc peu importe où nous combattons. Je serais adoré là-bas."

Malgré le désamour apparent entre les deux rivaux, Vera a largement O'Malley à remercier pour sa sélection en tant que prochain challenger pour le titre de l'UFC. Les deux performances de Vera en 2023 n'ont pas été parmi ses meilleures - il a perdu un combat à sens unique contre Cory Sandhagen en mars, puis a battu de justesse Pedro Munhoz lors d'un combat difficile mais finalement peu mémorable en août.

Même O'Malley a été surpris par l'apparence de Vera contre Sandhagen.

"J'espère que 'Chito' se montre. Ce serait amusant", a déclaré O'Malley. "C'était super étrange, car je sais que 'Chito' est bon. C'est un ceinture noire, il est bon au sol. Du moins, je croyais qu'il l'était. Je pensais que c'était un bon, décent lutteur. C'était juste, ouais, c'était une soirée super super médiocre. C'était fou. C'était embarrassant. Comme, je suis sûr qu'il déteste même penser à ce combat, car c'était tellement gênant. Il a juste été mis à terre, n'a pas pu se relever. Cory n'est pas un lutteur.

"Il a une bonne lutte, il s'est définitivement amélioré, mais [Vera] n'a même pas pu se relever du tout, et je ne pense même pas qu'il ait essayé. C'était une prestation embarrassante, et je ne pense pas qu'il serait en désaccord avec ça. Je pense qu'il serait assis ici et dirait : 'Oui, c'était embarrassant.'"

La relation curieuse entre O'Malley et Vera a été mise en avant tout au long de l'interview. À un moment donné, Vera a même appelé en FaceTime l'animateur de The MMA Hour, Ariel Helwani, pour parler directement à O'Malley. Lors de cet appel, Vera était aux côtés du rappeur Action Bronson tout en regardant l'interview en direct de O'Malley sur un écran de télévision géant.

Lorsqu'on lui a demandé plus tard d'expliquer les dangers que Vera représente pour lui, O'Malley a offert un compliment détourné en comparant "Chito" à un autre adversaire passé, Kris Moutinho, contre lequel O'Malley a porté 230 coups significatifs dans une décision brutale et déséquilibrée. O'Malley a déclaré que la robustesse et la durabilité de Vera restent ses meilleurs atouts, mais il a également reconnu que, malgré ses propos racoleurs, il est bien conscient de ce qui l'attend à l'UFC 299 .

"Je parle de c*** (mais) je sais à quel point il est bon", a déclaré O'Malley. "Je ne vais pas aller là-bas, je n'aurai pas un camp d'entraînement de paresseux. Je ne vais pas agir comme si c'était un combat facile. Chaque combat à l'UFC, même les gars qui ne sont pas dans le top 15, peut être un combat difficile. Donc je ne le sous-estime certainement pas. Je vais parler comme je l'entends et dire ce que je ressens. Il est trop lent, je vais lui casser la figure. Mais je vais le prendre au sérieux comme je l'ai fait avec tous les autres."

"Chito" est très résistant. Il sera difficile à mettre K.O.", a ajouté O'Malley. "Je le sais. Je ne pense pas qu'il ira là-bas et tomber après quelques coups. Mais Aljo est également difficile à mettre K.O. J'ai trouvé son menton. Donc je sais de quoi je suis capable. Je suis très excité, très excité par ce combat."


Source : MMA Fighting